Les citoyens pourront se prononcer sur l'avenir du boisé des Châtels

Participez au dialogue !

À la suite de la présentation de la démarche du plan particulier d’urbanisme (PPU) Chauveau le 30 janvier 2024, la Ville de Québec fait appel aux citoyens du quartier et à tous ceux intéressés par l’avenir du boisé.

Selon la Ville de Québec : « [u]n plan particulier d’urbanisme (PPU) permet d’encadrer le développement d’un secteur stratégique de la ville en y présentant une vision d’aménagement. Il s’agit d’un outil réglementaire et de planification du territoire mis à la disposition des municipalités en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Il permet de préciser, d’encadrer et d’harmoniser le développement d’un secteur».

Le PPU Chauveau est particulièrement intéressant, puisqu'il concerne un immense terrain appartenant a un seul propriétaire (Groupe Dallaire) délimité par l’autoroute Henri-IV à l’ouest, le quartier bordant le boulevard Saint-Claude au nord, le boulevard Couture à l’est ainsi que les terrains de l’Espace d’innovation Chauveau de la phase 1 au sud.

Court historique du terrain

Utilisé depuis plusieurs siècles comme terre agricole, ce terrain est en réalité composé de plusieurs lots très anciens qui portent les numéros 522 à 548 du plan officiel de la paroisse de Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette. De nombreuses familles y ont aussi élevé des bêtes, dont les fameuses brebis Leicester de Lauréat Couture.

Brebis Leicester de Lauréat Couture au boisé des Châtels

Photo Omer Beaudoin accessible sur BAnQ numérique (E6,S7,SS1,P94157)

Au fil du temps, ces lots ont été subdivisés à l'est pour en faire aujourd'hui la partie ouest du quartier Des Châtels. C'est au début des années 2010 que le Groupe Dallaire fit l'acquisition de parties non subdivisées (jusqu'à l'autoroute Henri-IV) dans le but d'en faire un nouveau développement. Toutefois, il a fallu attendre plusieurs années avant de constater les premiers travaux concrets sur le terrain. Entre-temps, les citoyens à proximité fréquentaient ces milieux naturels et les appréciaient grandement. Depuis 2021, un regroupement, les Amis du boisé des Châtels, y organisaient plusieurs activités qui portaient essentiellement sur la faune et la flore propre au territoire. Leurs actions visent aussi à assurer la préservation d'un grand pourcentage des milieux humides et boisés qui représentent, à leurs yeux, une véritable richesse.

Chouette Lapone au boisé des Châtels (Richard Robert)

Photo Richard Robert

Dès le 11 août 2023, le Groupe Dallaire informe les citoyens qu'il ne sera dorénavant plus possible d'accéder au boisé (leur terrain privé). Une interdiction justifiée par des enjeux légaux et de responsabilité civile.

Participez au dialogue !

La Ville de Québec invite les citoyens à prendre part au processus de réflexion à l'égard de l'avenir du boisé des Châtels. En bref, identifier comment concilier la protection des milieux naturels ainsi que le développement industriel et résidentiel.

Le Groupe Dallaire accepte de bonne foi un tel dialogue concernant le développement de son terrain qu'il compte développer prochainement.

Les Amis du boisé des Châtels incitent la population à se mobiliser, puisque le développement prévu du terrain aura des conséquences irréversibles, notamment en lien avec la perte de services écologiques pour les résidents de Loretteville–Les Châtels.

Consultation publique

La démarche de consultation est amorcée. La prochaine activité concerne tous les citoyens et sera offerte à deux dates différentes (20 et 26 mars 2024 à 19h au 3400, avenue Chauveau). Veuillez choisir une seule date. Vous devez absolument réserver : Réserver ma place.

Publication de trois organismes
Ajoutez votre organismes sur Loretteville.ca