La troisième église de Loretteville disparaît lors d'un incendie

17 février 1967

L'incendie de la troisième église de Loretteville le 17 février 1967 est un événement marquant pour l'ensemble des citoyens qui ont assisté de près ou de loin au drame. Alors que certains essayaient de sauver divers trésors au péril de leur vie, d'autres étaient inquiets de voir leurs fenêtres en train de craquer sous l'effet de la chaleur. Voici un extrait qui décrit l'événement :

« [...] c’est vers 6h30 vendredi soir que l’on découvrit ce commencement d’incendie qui devait s’avérer par la suite un véritable sinistre. Un prêtre de la cure réussit à sauver les Saintes Espèces, et on fit appel aux pompiers locaux [...]. L’émotion et l’angoisse étaient à leur comble, et l’on se demandait si le feu ne se propagerait pas aux maisons des rues Racine et Giroux, et si le clocher haut de quelque 210 pieds de la base de l’église au haut de la croix, alors la proie des flammes, ne tomberait pas dans ce secteur. Heureusement, le clocher tomba du côté du cimetière évitant ainsi un dé­sastre plus grand encore [...] ». Signé Gérard Barbeau dans le journal La Vie du 22 février 1967 p. 1.

Consultez ci-dessous trois extraits des plans de l'église retrouvés au presbytère.


Une grande famille en direction de Loretteville
De la visite chez les Sœurs